La Vie Convelio

Life @Convelio - Rituels Produit : ne rentrez pas dans le moule, trouvez les vôtres

Matthieu Harder

Working

Chaque équipe produit disposant de sa propre taille, composition, mentalité et de ses propres ressources, les rituels Produit qu’elle applique doivent lui correspondre afin d’être efficaces. Lever de fonds et rejoindre la famille des “scale-up” ne signifie pas forcément être capable de bâtir des feature teams à part entière et c’est pourquoi, dans la majorité des cas, les cadres méthodologiques que nous apprenons dans les livres nous semblent utopiques et difficilement applicables. Tout cela dépend de l’étape de développement à laquelle vous vous trouvez !

Ce court article doit être lu à travers le prisme d’un Product Manager qui a récemment quitté un environnement de travail plutôt restrictif pour en rejoindre un plus flexible (mais non moins rocailleux).

Matthieu 1

Débuter dans le Product Management sur des missions de conseil est probablement le meilleur tremplin dont vous puissiez rêver

Après plus de 3 ans à évoluer en tant que Product Manager dans une société de conseil spécialisée en la matière, j’ai passé la plupart de mon temps à apprendre des concepts théoriques dans des bouquins et des vidéos, en essayant de les appliquer concrètement sur les missions à moyen-long terme sur lesquelles j’étais staffé. Dans le but de devenir la prochaine rockstar du Product Management (bien que préférant la musique rap), on m’avait conseillé d’apprendre des modèles complexes et de les croiser avec une liste infinie de cadres méthodologiques et d’ateliers, sans même regarder comment l’équipe dans laquelle j’évoluais était susceptible de réagir. Parmi eux : les rituels produits.

La vérité, c’est que 80% des concepts que j’ai appris se sont avérés non applicables/pertinents aux situations concrètes auxquelles j’ai dû faire face (cc Pareto). Et quand arrive le sujet des cérémonies Produit (daily stand-up, scrum of scrum, synchros projet, rétrospectives…), les gens se plaignaient souvent : “trop long et pas du tout productif” (quand personne ne partait en croisade contre les 1h de babyfoot quotidiennes).

Regardez autour de vous et faites preuve d’adaptation

Puis au début de l’année 2020, j’ai eu l’incroyable opportunité de commencer quelque chose de neuf. Le même boulot, chez une jeune pousse cette fois, au sein d’une équipe Produit qui voyait progressivement le jour, ce qui constituait un joli terrain de jeu aussi bien sur le champ du “Discovery” que du “Delivery”.

Après avoir testé et s’être plusieurs fois trompés au moment de plancher sur les releases de nouvelles fonctionnalités et/ou de nouveaux produits, nous en sommes venus à établir nos propres rituels Produit pour nous orienter au mieux sur la route sinueuse qu’est celle du développement Produit. D’une seule voix, l’équipe a décidé de battre en brèche les meetings classiques pour explorer les nôtres, dans ce contexte particulier :

-La pandémie liée au COVID-19 se propageait dans le monde entier et forçait les gens à passer la plupart de leur temps de travail derrière leurs écrans (renforçant un peu plus la pertinence de l’adage anglais “less is more”)

-Nous sommes encore une équipe Produit relativement peu nombreuse - 1 Head of Product, 2 Product Managers, 2 Product Designers, 1 UX Researcher et 1 Data Manager - travaillant sur 4-5 produits à la fois (produits à la fois internes et externes), et essayant d’optimiser au mieux les qualités de chacun

-Nous utilisons des outils plutôt abordables à des fins analytiques (Hotjar, Intercom, Mailjet ou encore Google Analytics pour en citer quelques-uns) et de conception/delivery Produit (Miro, Notion) afin de comprendre comment rester au plus proche du besoin utilisateur et parallèlement mieux nous organiser en tant qu’équipe

-Nous sommes tous sur la même longueur d’onde (et c’est crucial)

Matthieu 2

Jeff Sutherland et ses théoriciens Scrum Master tout dévoués (ou Maharishi Mahesh Yogi et quatre insectes talentueux)

Choisissez ce qu’il vous plaît

Les rituels Produit sont profondément liés à la mentalité véhiculée par l’entreprise et aux personnes qui la composent. Voici une vue d’ensemble de ce que nous avons essayé de mettre en place chez Convelio pour être le plus efficace possible en Discovery et en Delivery, en impliquant des parties prenantes aussi bien internes (Sales, OPS) qu’externes à l’entreprise (les clients et donc les utilisateurs !) :

Matthieu 3

Comme vous pouvez le voir, nous n’avons pas mis en place les rituels tels que le daily stand-up, le feature-sizing ou encore toute autre cérémonie liée à la notion de sprint (cycles que nous n’avons pas encore) car nous n’en ressentons tout simplement pas le besoin actuellement. Si l’entreprise continue de croître au rythme actuel et les équipes tech et produit s'agrandissent, alors nous re-considérerons sûrement les choses, mais pour le moment, ne voyons pas plus loin que nos besoins bruts (nous avons survécu jusque là). Un autre aspect à garder en tête : n’hésitez pas à souvent solliciter l’équipe tech en phase de conception dans la mesure où répondre à un besoin utilisateur commence avec la notion de faisabilité technique autour d’une fonctionnalité.

Évidemment, la tenue de tous ces rituels doit être régulière dans le temps pour qu’ils soient efficaces, mais ils peuvent également être complétés par des points plus ponctuels, comme des tête-à-tête entre membres de l’équipe (pour obtenir des feedbacks à 360°) ou encore des all-hands, qui permettent de ne pas perdre de contexte entre les différents départements, au delà du Produit.

“You’ll never walk alone”

Vous pourriez n’être supporter ni du Celtic, ni de Liverpool (tous les deux champions cette année, congrats !), cette phrase vous resterait applicable. Si vous essayez d’échanger sur le sujet avec des personnes travaillant au Produit dans des entreprises tech à forte croissance (ce que j’ai moi même fait en demandant à des amis, Product Managers dans des boîtes similaires, comment s’articulaient leurs routines produit), vous verrez qu’une grande partie d’entre eux ne suivront pas les rituels classique à la lettre, considérant que cela les ralentit.

Matthieu 4

L’excitation palpable des jours de “Old Firm game”. Presque la même sensation quand on parvient à rendre tangible de la donnée utilisateur

N’ayez donc pas peur de forger vos propres coutumes : cela vous aidera à construire une forme d’empathie et d’appréciation au sein de vos équipes produit multi-disciplinaires, avec chaque membre en charge de faire vivre “son” rituel. Mettez l’emphase sur ceux qui vous apporteront le plus de valeur pour optimiser la mesure/l’analyse des retours, qu’ils viennent des utilisateurs ou de votre équipe, et ainsi adapter vos roadmaps produit avec plus de justesse.

Assez simple à mettre en place, alors essayez au moins !

5 août 2020

Matthieu Harder