Les infos Convelio

Notre aventure vers la construction du pilier logistique du Monde de l’Art

Découvrez la vision de notre co-fondateur au sujet de notre aventure vers la construction du pilier logistique du Monde de l’Art!

Edouard Gouin

7 min

Convelio

La numérisation du Marché de l’Art

Le Marché de l’Art est de plus en plus mondialisé et cela est fortement corrélé avec le fait que ce dernier devient de plus en plus numérique. Il existe une immense opportunité pour les galeries, les maisons de vente aux enchères et les acteurs du Marché de l’Art d’étendre leur audience à un public beaucoup plus large. 

Avec du recul, nous constatons que le marché s’est numérisé de la même façon que d'autres segments du e-commerce comme la vente au détail ou les appareils électroniques. De nombreuses plateformes ont commencé par référencer et exposer leurs œuvres d’art en ligne avant de construire un e-commerce à proprement parler (c’est-à-dire des transactions en ligne).  En effet, similairement, certaines difficultés qui initialement limitent un marché sont devenues une normalité. Prenons l’exemple de l’avant Paypal. Il fut un temps où entrer ses coordonnées bancaires en ligne était un peu comme jouer à la roulette russe. Un sentiment d’insécurité qui pour sûr entravait la croissance des ventes en ligne. Nous voyons aujourd’hui une dynamique analogue se produire sur le Marché de l’Art. Divers sites web tels que 1stdibs ont commencé leur activité en énumérant divers produits en ligne avant d’intégrer le service de vente en ligne.

Au cours des deux dernières années, nous avons vu chez Convelio, des dizaines de ces entreprises - avec différents degrés de réussite. Si je devais résumer, ma compréhension est que le succès des principales galeries en ligne, plateformes de design ou maisons de vente aux enchères peut être classifiée en deux parties : interne - tout ce qui est lié à l’expertise du marché de l’art - et externe - tout ce qui est lié aux parties-tiers qui sont intégrées au sein d’une chaîne de valeur afin de maximiser l'expérience client. 

Le facteur interne déterminant pour le succès d’une galerie ou d’une maison de vente aux enchères avec une présence en ligne est la qualité des pièces offertes. Les acheteurs s’attendent à voir des œuvres d’une certaine gamme - cela signifie être en mesure de prouver la provenance, l'authenticité ainsi que de fournir un rapport d’état. Ceci semble évident mais pour réussir il faut une quantité de travail immense afin de construire un réseau d’approvisionnement puissant et fiable. 

Les facteurs externes renvoient à un ensemble de décisions visant à fournir une expérience client sans heurts. Ces dernières années, de nombreuses compagnies sont spécialisées dans l'expérience clients afin de faciliter les achats en ligne. Un exemple serait l’essor rapide de la solution de personnalisation de l'expérience utilisateur "Dynamic yield" - rachetée par McDonald - ou l’innovante chaine logistique d'Amazon. 

Logistique - Le problème du 21ème siècle

D’après le rapport Hiscox 2018, la logistique reste l’un des 3 plus grands défis de la croissance du Marché de l’Art en ligne. 37% des collectionneurs d’art considèrent les complications liées à l’expédition d’œuvre d’art comme étant le principal obstacle à l’achat en ligne et 77% d’entre eux déclarent que le retour garanti leur donnerait davantage confiance en eux. Les acteurs du secteur artistique sont de plus en plus conscients du problème et 48% des plateformes en ligne souhaitent résoudre ce frein comparé à 19% l’année dernière. 

La question de la logistique devient de plus en plus critique et est donc essentielle au développement du secteur. Dans un monde globalisé, les millenials, deuxième en importance derrière les baby-boomers pour l’achat d’art, ont grandi avec l’essor de la technologie et Amazon Prime. En effet, selon le TEFAF Art Market Report,  l’Amazon generation achète de l'art en ligne - 93% des collectionneurs de la génération millénaire ont déclaré préférer acheter des œuvres d’art en ligne plutôt qu’en galerie. 

En adoptant une vue d’ensemble, qu’apprenons-nous de ces données ?

Le Marché de l’Art en ligne se développe en tirant parti des forces et des structures existantes : un bon réseau d’approvisionnement, une politique forte dans les domaines de la certification de la provenance et de l’authenticité. Cependant, cette dynamique n’est pas viable sur le long terme et atteindra un plafond de verre si les bon outils ne sont pas mis en place. Avec une croissance qui ne cesse de décupler, il est tout à fait clair que pour répondre à cette demande le monde de la logistique se doit d’innover afin de remplir ses commandes à un coût décent et avec plus de commodité sans pour autant  compromettre la qualité.

Une question que vous pouvez certainement vous poser est pourquoi personne n’a jamais pensé à offrir une meilleure expérience logistique dans le Monde de l’Art ? 

À mon avis, cela a beaucoup à voir avec le grand confort que les expéditeurs d’art en place ont eu au cours des dernières décennies. Ils ont cessé d’innover et de remettre en question leur propre approche parce qu’ils croient secrètement qu’ils n’ont pas à le faire. Ils ont été assis sur de bonnes marges pendant des années et leurs noms leur ouvrent les portes de grandes institutions artistiques sans trop d’effort. La complexité de la logistique, rendue encore plus complexe par un manque de transparence et de structuration des prix, crée un obstacle majeur pour les nouveaux entrants. De fait, pour les plus motivés, il existe une vraie fenêtre d'opportunité avec des réels challenges opérationnels et d’optimisation à comprendre : ce qu’il faut c’est une volonté de révolutionner ce secteur avec un objectif clair.  

Comment avons-nous commencé Convelio ? 

Clément et moi avons commencé Convelio par profonde frustration. Grâce à nos expériences au sein d’entreprises focalisées sur le e-commerce de l’art et du design, nous nous sommes très vite rendu compte du manque de solutions et d’innovation liés à la logistique de ce secteur - archaïque, complexe et frustrant. Notre irritation s’est transformée en ressentiment, la logistique constituant un véritable frein à la vente : à l’ère d’Amazon qui est prêt à payer 50% du prix d’une oeuvre d’art pour se la faire expédier ? Sans oublier que vous ne pouvez obtenir un devis d’expédition qu'après avoir attendu au minimum 48 heures. Cela nous a donné une idée ! 

Nous avons commencé à contacter des galeries et des maisons de vente aux enchères afin de comprendre si notre frustration était justifiée et il nous a semblé que oui. Nous avons également appris durant cette enquête que beaucoup d’acteurs du monde de l’art étaient également frustrés d’avoir à traiter avec différents partenaires en fonction de leur couverture géographique. Au cours de nos différentes discussions, nous nous sommes convaincus qu’un nouveau service était nécessaire et la structure de la solution que nous cherchions est devenue très claire : le monde de l’art doit être en mesure d’avoir des devis instantanés à un taux compétitifs pour toutes les destinations principales à travers une seule plateforme - et cette plateforme doit être intégrable à n’importe quel système (e.g. les e-commerces). D'où le début de Convelio. 

Nous avons commencé par développer un algorithme capable de fixer le prix des envois de n'importe où en Europe vers toutes les principales destinations européennes et internationales. Le processus était difficile au début : nos clients avaient besoin de nous envoyer un courriel électronique avec diverses informations (lieux de collecte et de livraison, dimensions et valeur commerciale pour l’assurance), mais pour nous il était essentiel de répondre dans les 5 minutes à toute demande de renseignements… nuit incluses (il en a résulté un réel manque de sommeil durant les premiers mois !). Nous ne voulions pas décevoir nos clients et qu’ils perdent une de leurs ventes parce qu’ils ne pouvaient obtenir un devis et cela nous a donné un but ! 

Très vite, nous avons grandi et même encore plus vite que nous ne l’aurions jamais imaginé. En 9 mois, nous avons eu plus de 200 clients dont quelques grand noms de l’industrie. Comment et pourquoi ? Grâce à notre réactivité et à notre capacité à concentrer toute la chaîne de valeur sur un seul espace et à éviter les intermédiaires coûteux que nos compétiteurs utilisent mais aussi en intériorisant autant que nous le pouvions le processus (quelque chose que nous faisons encore aujourd’hui) en sorte que nous automatisions autant que possible afin de générer des économies d’échelle et transmettre à nos clients - et bien sûr sans compromettre la qualité. 

Mais ce n’était pas suffisant, nous devions introduire plus de technologie dans tous ces processus et élargir la portée de notre couverture géographique. Ainsi, nous avons pris la décision de lever des fonds et de commencer à rassembler une équipe (et nous ne pourrions pas être plus fiers de nos superstars) pour coder notre algorithme sur notre plateforme (www.convelio.com), gérer et optimiser nos envois et passer le mot sur le marché que le secteur de logistique du Monde de lArt et du design a commencé sa mutation. 

Notre mission

Il reste encore beaucoup à faire, beaucoup à améliorer et même beaucoup à remettre en question. Nous commençons notre aventure vers la construction du pilier logistique du Monde de l’Art!

28 juin 2019

Edouard Gouin