Première femme à diriger le musée du Louvre

Le 1er septembre 2021 marquera le premier jour de Laurence des Cars dans son nouveau rôle de présidente-directrice générale du Louvre. Ici, à Convelio, nous profitons de cette occasion pour célébrer l'étape importante que représente la première femme à être nommée à la tête du Louvre en 228 ans d'histoire.

Laurence des Cars

La Joconde pourrait avoir temporairement perdu son statut de femme la plus médiatisée du Louvre. En effet, le Président de la République a nommé Laurence des Cars à la présidence du plus grand et du plus visité des musées du monde, en remplacement de son chef depuis huit ans, Jean-Luc Martinez.

Le groupe Bizot, représentant les directeurs des plus grands musées du monde et réunissant périodiquement ses membres pour échanger des idées et partager des expertises, comptait 5 femmes sur 39 personnes dans ses rangs lors d'une de ses dernières réunions au Mexique. La nomination de Laurence des Cars est une nomination prometteuse, qui inspire le changement pour que davantage de femmes aient un siège à la table. Cette inauguration marque un tournant important dans le musée Louvre, musée historiquement conservateur.

La présidente nouvellement nommée occupe un certain nombre de fonctions éminentes dans le monde de l'art, étant l'actuelle présidente de l’établissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie et conservatrice générale du patrimoine. Elle était auparavant directrice du musée de l'Orangerie, et directrice scientifique de l'Agence France Museum en charge du projet du Louvre Abu Dhabi. A 54 ans, Laurence des Cars a un profil solide de conservatrice de niveau international et a montré par son travail au Musée d'Orsay qu'elle sait gérer de grandes institutions.

Des Cars a plaidé pour que davantage de femmes soient sollicitées pour des rôles de direction. En 2018, elle a déclaré au New York Times : "C'est une conséquence du fait que les institutions officielles ne tendent pas assez la main aux femmes, ou ne leur donnent pas assez confiance en elles. Nous parlons d'habitudes culturelles qui sont profondément ancrées dans nos sociétés..... Les femmes doivent surmonter leurs doutes personnels et se dire : "Je suis capable de le faire. Cela arrive au bon moment dans ma vie et dans ma carrière. Je suis prête pour cela".

Après avoir obtenu des résultats impressionnants dans l'acquisition de nouveaux publics et la dynamisation de son programme d'expositions au musée d'Orsay, elle axera son travail au Louvre sur l'élargissement des publics du musée et la promotion d'un « dialogue entre l'art ancien et le monde contemporain ». Elle a déjà annoncé l'un des premiers pas dans cette direction - l'extension des horaires d'ouverture du musée, qui ferme actuellement ses portes à 17h30, afin d'attirer le jeune public.

Il est important de noter qu'avant la pandémie de Covid-19, le Louvre dépendait des touristes internationaux qui représentaient environ 70% des visiteurs. La diminution des flux touristiques liée au Covid a montré les effets secondaires du recours au public international et la nécessité de revoir la politique d'attraction des publics locaux.

La presse se déchire sur sa perception de la performance de Jean-Luc Martinez à la présidence du Louvre, alors qu'il a réussi à faire passer le nombre de visiteurs à plus de 10 millions par an, en attirant de nouveaux publics. L'ouverture réussie du Louvre Abu Dhabi, qui a renforcé le rayonnement international du musée, a également eu lieu pendant ses années de direction. Jean-Luc Martinez sera désormais nommé Ambassadeur, en charge de la coopération internationale dans le domaine du patrimoine à partir du 1er septembre 2021.

À Convelio, nous nous réjouissons des développements de cette nouvelle direction et des expositions passionnantes à venir. Pour ne citer que celles initiées par Laurence des Cars au Musée d'Orsay, une exposition acclamée en 2019 sur les représentations des figures féminines noires dans la peinture occidentale du XIXe siècle et un spectacle sur l'impact du darwinisme sur les arts de l'époque. A très bientôt - au Louvre !

June 14, 2021

Anna Kopylova